• cuisine
  • Interview de Pierre, l’administrateur du site cabane-enfant.net

    maison-enfant-coloree

    J’ai eu la chance de rencontrer et d’interviewer Pierre, l’administrateur du site cabane-enfant.net. Lors de cet entretien, il se fera une joie de nous parler du site ainsi que de ses produits phares. Si vous avez des enfants, cette interview peut vous intéresser surtout si vous songez à offrir à vos bambins une maison d’enfants.

    Pierre, merci d’avoir accepté cette interview ! Nos lecteurs seront ravis je pense de lire cet interview. Peux-tu te présenter et nous présenter également ton site ?

    Voilà, je suis Pierre, je suis dans le domaine de la communication et je suis père de deux magnifiques enfants, un garçon et une fille. Je suis également passionné de cabanes enfants. Afin d’assouvir cette passion, j’ai acheté de nombreuses cabanes en plastique et une seule en bois. Il s’agit plus particulièrement d’une cabane de jardin que j’ai eu à bon prix sur Amazon. Afin de partager ma passion, j’ai créé cabane-enfant.net, un site qui dit tout sur les maisons de jardins. On y trouve par exemple les meilleurs modèles de maisonnette pour cette année 2016 ou encore les tests et avis sur ces produits.

    Ce site est tout récent et je m’applique en ce moment pour y apporter des contenus pouvant intéresser tant les parents que les passionnés comme moi. Je n’y parle que de cabane de jardin et j’y apporte toutes les informations que je juge importantes pour les parents qui ne s’y connaissent pas, mais qui souhaitent faire plaisir à leurs enfants.

    Tu peux nous dire comment est venue cette passion pour les cabanes de jardin ?

    Quand j’étais petit, j’adorais prendre du temps rien qu’à moi et je m’isolais des autres enfants. Afin d’avoir mon propre espace, j’ai construit une petite maison en carton et j’y passais parfois des heures à jouer. Plus tard quand je suis devenu père, je n’ai pas attendu longtemps pour offrir à mes enfants leur maisonnette. Malheureusement, je n’étais pas expérimenté à l’époque et j’ai fait l’erreur d’acheter en grande surface. J’ai opté pour une cabane en plastique sans marque avec un assez joli design et proposée à bon prix. Lors de l’installation, j’ai découvert qu’il manquait des pièces dans le kit et la porte ne se ferme pas. Afin que je ne fasse plus la même erreur, j’ai décidé de m’informer davantage sur les cabanes pour enfant puis j’ai ouvert mon site pour informer les passionnés et les parents.maison-enfant-coloree

    À ton avis, quelle est la meilleure cabane de jardin actuellement ?

    Tout d’abord, il n’y a pas un modèle particulier qui se démarque des autres en ce moment. En effet, chaque marque s’efforce de se rapprocher des attentes des clients. Ainsi, les parents devraient trouver le produit qui leur convient auprès du fabricant de leur choix. Dans mon site par exemple, j’ai fait une sélection de cabanes pour enfant que je juge être celles qui se démarquent cette année 2016. Bien entendu, il est possible de trouver d’autres modèles intéressants en cherchant sur le web, mais ma petite sélection saura aider ceux qui ne souhaitent pas perdre du temps à chercher.

    À ton avis, qu’est-ce qui est mieux : acheter ou construire une maison de jardin?

    Moi de pencherai pour l’achat d’une petite cabane moderne auprès d’une enseigne agréée surement parce que mon travail ne me permet pas de consacrer des heures construire. Toutefois, pour ceux qui ont beaucoup de temps libre et qui adorent bricoler, je conseille vivement de construire eux-mêmes leur petite cabane ; c’est plus gratifiant. Voici une petite vidéo pour ceux qui veulent s’y lancer :

    Le mot de la fin ?

    Eh bien ! Je vous remercie pour cette interview et j’invite tous ceux qui lisent cet article à passer sur http://www.cabane-enfant.net/ . Il y a pleines de bonnes choses à découvrir.

  • cuisine
  • La cocotte-minute : pour un retour à une restauration de qualité

    cocotte seb rouge

    Billet doux aux oreilles de la restauration à la française….

    De retour de vacances au Portugal on ne peut que s’horrifier des conditions de la restauration à la française. Capital du goût et de la culture, l’enjeu n’est pas tant pourtant offrir un repas cuisiné au consommateur que tirer les prix au plus près possible et faire en sorte que la marge soit la plus grande. Au retour d’un pays comme le Portugal où dans les restaurants les gens  cuisinent il est bien triste de constater que les plats sont chez nous taylorisés et perdent en saveur et en authenticité.

    Même les cuisines régionales sont menacées

    En passage dans le Vercors ce printemps j’ai noté avec plaisir une truite produit localement avec une sauce au vin local également. J’en profitais dans la chambre d’hôte où je me trouvais et je fus soudain bien surpris de constater que le même plat était proposé à quelques kilomètre de cette première chambre d’hôtes… Bref, il était flagrant que j’avais en face de moi un produit industrialisé.

    Revenir à une cuisine traditionnelle à la cocotte-minute

    La cocotte-minute conjugue innovation et tradition

    Je comprends bien pourtant que le fait de gagner du temps soit un argument de taille pour le restaurateur mais pourquoi alors ne pas revenir à des produits simples locaux et savoureux cuisinés comme nos grand-mères en avaient besoin à la cocotte-minute. Des cocotte-minutes qui conjuguent innovation et tradition comme la Seb Clipso ne trouvent-elles plus leurs place dans les cuisines des restaurateurs. Il me semble pourtant que revenir à une cuisine de caractère, locale et forte de valeur engagées serait une carte de visite formidable pour ces restaurants.

    cocotte seb rouge

    La cocotte-minute comme symbole historique

    L’autocuiseur ou cocotte-minute appartient désormais à ces icônes du passé qui marquent leur temps par la transformation sociale qu’elles ont apportées. La société moderne s’est en partie construite sur de telles avancées. Le gain de temps dans la cuisine – puisque cuisiner avec un autocuiseur requiert 2 à 3 fois moins de temps de cuisson – a permis à  toute une génération de femme de s’émanciper de tâches ménagères et d’apporter un gain de productivité dans la gestion du foyer en général. Temps qu’elles ont pu investir ailleurs dans d’autres domaines. On pourra critiquer ici un propos qui paraît sexiste en cantonnant les femmes dans des tâches ménagères mais rassurons-nous, on peut estimer vivre dans une société avancée mais l’évolution de la répartition des tâches prend beaucoup de temps et il y a encore 85% des tâches domestiques qui sont accomplies par des femmes.

    Quoiqu’il en soit, pour une cuisine contemporaine, j’inviterai vraiment tous ces restaurateurs à l’imaginaire de catalogues de produits surgelés à se pencher davantage sur la question de l’autocuiseur.

  • voyage
  • Comment choisir un antivol vélo ?

    cheap is expensive - antivol velo

    On pense parfois que la partie la plus importante dans une vélo ce sont les roues, ou la selle, ou le cadre ou la fourche, mais en réalité la partie la plus précieuse du vélo devrait être l’antivol. En effet, avec un nombre de vols de vélos en France vraiment très important (42 vélos sont volés chaque heure en France) un antivol vélo de qualité devient vraiment essentiel. Comment le choisir est donc la question à se poser en premier lieu.

    antivol mal mis

    Oublier les antivols câbles

    On peut voir des vidéos ou des témoignages ou des tests où l’antivol câble est ouvert en environ  10 secondes. Inutile donc de penser protéger son vélo avec un antivol de cette qualité. Il serait d’ailleurs temps que les magasins de sports cessent de mettre en avant ces antivols vu leur performances vraiment pas terrible lors d’une tentative de vol.

    Choisir des antivols en U ou pliables

    Il faudra donc s’orienter plutôt vers des antivols en U de qualité. Le site antivolvelo.net liste des antivols de la meilleure qualité et les propose au meilleur prix. Un antivol en U est la meilleure protection possible lors d’un vol, mis il faudra aussi veiller à ne pas utiliser n’importe quel antivol en u…

    S’orienter vers des marques reconnues

    Un antivol en U peut être très différent d’une marque à l’autre. Un U de grande surface tiendra à peu près aussi longtemps qu’un antivol câble lors d’une tentative de vol. Choisir des marques qui soumettent leur antivols à des tests rigoureux, qui affichent des degré de résistance sont autant de garantie d’avoir un antivol de qualité. Parmi les meilleures marques il faut privilégier Abus et Kryptonite.

    Choisir le poids

    Un antivol c’est lourd. Mais c’est le prix à payer pour avoir un antivol de qualité. Pour parfois 2kg il faudra accepter d’avoir un encombrement supérieur à un câble mais pour une résistance bien accrue.

    Mettre le prix

    Un antivol de qualité coute plus cher qu’un antivol de base c’est sûr. Mais perdre son vélo est vraiment très énervant. Il faut donc choisir de mettre plus cher maintenant pour économiser plus tard. Comme dit le dicton en anglais : Cheap is expensive (= Bon marché c’est très cher).

    cheap is expensive

    Un  antivol de qualité coute environ 80€ et c’est aussi le prix de la sécurité. Selon le prix du vélo cela peut représenter un budget important mais encore une fois, changer de vélo suite à un vol avec les décote proposées par les assurances il est plus important de choisir un antivol de qualité.

    Le meilleur antivol c’est bien connaitre son environnement.

    Selon l’environnement le choix d’antivol ne sera pas le même. Bien évidemment à la campagne un antivol moins performant pourra être utilisé mais une fois dans un environnement un peu plus urbain il faudra choisir un antivol sérieux. Connaitre son environnement c’est aussi pouvoir évaluer le degré d’exposition de l’endroit où l’on gare son vélo. Plus le degré sera élevé plus l’antivol devra être performant. Un antivol abus ou Krytponite devra être choisi en priorité.

  • cuisine
  • Les destination des Foodies cette année

    beer fest

    “Les gens voyageront partout pour de la bonne nourriture : c’est dément !”

    Le chef célèbre René Redzepi du Noma de Copenhague paraissait exagérer lorsqu’il a dit : “Les gens voyageront partout pour de la bonne nourriture : c’est dément !” Le tourisme culinaire montre qu’il a raison quand les restaurants des chefs étoilés ou non et tendance cuisine simple et entre amis ne désemplissent pas. Les amateurs de bonne cuisine, foodies tendance geek ou pas voyagent et n’ont de cesse d’explorer le monde pour trouver la table ou le festival qui ravira leur palais.

    En Belgique

    On pense bien évidemment peut-être pour les amateurs de bière un peu nouvelle génération au North Sea Beer Festival qui se tient d’ailleurs fin Août à Ostende, à environ une heure de train de la capitale bruxelloise. La belgique ne tarit pas d’excellente bière en général et les festivales liés à la bière sont profusion également mais celui-ci satisfera le désir de variété puisque 200 exposants présenteront leurs bières. Ce qui fait un panel de tests vraiment très éclectique.

    beer fest

    Au pays du Hakka

    Pour s’aventurer un peu plus loin on ne peut pas vraiment oublier sur les côtes sauvage de la Nouvelle Zélande, le Havelock Mussels and Seafood Festival. Le pays tout entier retentit cette année des joies des fruits de mer en tout genre puisque le premier attire au premier titre les amoureux des moules tandis que les adeptes d’huitres seront enchanté par le Blue Osyter Festival. Pour finir le Scallop Festival (Festival de la Coquillle St Jacques) attirera les curieux et les amateurs puisque le met de gourmet sera servit de mille et une façon : depuis la version en cocktail ou en shot jusqu’aux versions en brochettes… Bref une suite de délice insoupçonnés en Nouvelle Zélande cette année.

    De belles vacances de gourmet en perspective…